La fin du voyage…

Ca y'est, nous sommes rentrés depuis plus d'une semaine mais je n'ai toujours pas pris le temps de raconter la fin de nos aventures. Après la Sicile, nous avons finalement décidé de remonter assez vite le long de la botte italienne : assez vite, mais avec quelques jolis arrêts tout de même. Premier tronçon assez long. … Continuer de lire La fin du voyage…

Buongiorno Mezzogiorno !

La traversée d'Othoni jusqu'à Santa Maria di Leuca n'est pas très longue, une cinquantaine de milles, mais avec vent fort et vagues de travers, elle n'est pas de tout repos ! On arrive malgré tout à temps pour notre première glace, sous une chaleur accablante, où même l'eau de la mer n'arrive pas à nous rafraichir. … Continuer de lire Buongiorno Mezzogiorno !

Back in Sicilia

Après Milazzo, nous faisons une belle étape pour arriver au sud de Taormina, à Giardini Naxos. Cette fois, Scylla et Charybde ne nous ont pas posé de problème : quelques petits bastardi et tourbillons pour nous rappeler que nous sommes bien dans le détroit de Messine mais pas de vent ni de courant contraire. Nous continuons … Continuer de lire Back in Sicilia

Au pays du dieu du vent.

Après 3 jours bloqués à Ustica, nous partons sur une mer sans vent vers l'Est et les îles éoliennes. Première d'entre elles sur notre route : Alicudi. Cône volcanique quasi désertique sur lequel vivent tout de même à l'année 70 personnes qui nous regardent comme si nous étions des extra-terrestres débarqués tout droit de l'espace. On … Continuer de lire Au pays du dieu du vent.

Les chemins de traverse ne sont pas toujours de tout repos.

Note avant propos : mise à jour des photos dans le précédent article !  Notre charmante escapade sarde n'aura duré que le temps d'un WE. Les conditions météo étant optimistes, nous voilà déjà repartis vers le sud-est en direction de la Sicile, et plus précisément une petite île perdue au nord de Palerme : Ustica, à … Continuer de lire Les chemins de traverse ne sont pas toujours de tout repos.

Où l’on découvre qu’en Sardaigne le vent n’aime pas l’ennui.

En deux jours de navigation, nous sommes passés par toutes les allures, toutes les vitesses et presque toutes les voiles. Il n'y a que le solent qui n'aura pas été utilisé et encore c'est surtout car nous avons eu la flemme de l'installer. La première journée s'est déroulée intégralement sous spi, où le speedo est … Continuer de lire Où l’on découvre qu’en Sardaigne le vent n’aime pas l’ennui.

Surfin’ Poulet

On joue les prolongations continentales pendant une semaine et on ne décolle de Toulon que le mercredi 7 février, le bateau presque prêt et allégé de son annexe, remplacée – on l'espère avantageusement – par un kayak ! On ne traverse pas directement mais on continue à longer la côte, direction Cavalaire pour passer un peu … Continuer de lire Surfin’ Poulet

L’heure du bilan

Ca y'est. C'est fini. On est amarrés à l'Estaque. Ca a pris un peu plus de temps que prévu, Eole nous envoyant une tempête de mistral dans la face pour nous laisser patienter encore un peu. L'occasion de profiter de Toulon, de son marché, de ses petits restos, de ses soirées jeux, de la famille, du … Continuer de lire L’heure du bilan

Sur les traces de Napoléon

Les enfants récupérés après Noël, nous retournons en Italie, à Punta Ala, là où nous avions laissé le bateau le temps de rentrer en France (avec un petit arrêt à Pise sur la route juste le temps de constater que la tour est toujours penchée). Cap sur l'île d'Elbe pour commencer, avec Portoferraio, joli port naturel … Continuer de lire Sur les traces de Napoléon

Nap au lit (c’est normal pour une sieste non?)

(oui, gros gros effort sur le titre, j'avoue)  Naples, c'est un peu comme Marseille, et même les napolitains le disent. Et c'est vrai : une ville sur la mer, un vieux quartier, une maison diamantée, des milliers de pizzerias, des noms de famille connus, une ambiance bordélique (mais beaucoup moins que prévu)... Mais aussi des catacombes fort … Continuer de lire Nap au lit (c’est normal pour une sieste non?)